.
.
.

ETAT DES LIEUX DANS LES FORETS CLASSEES COGEREES DE BALAYAN SOUROUMBA, NIALAMA, SINCERY OURSA ET SOUTI YANFOU

Document
Content not available in English
0
Helpful Votes

Une évaluation rapide réalisée par le PGEG en collaboration avec la DNEF, le BGEEE et le COSIE MAI 2012.

Les appuis de l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) au gouvernement guinéen en matière de gestion forestière et environnementale remontent à plusieurs décennies déjà. Un des fruits majeurs de ce partenariat positif a été vers la fin des années 1990, la « Cogestion Forestière » lorsque le gouvernement a compris la nécessité de mettre en place une gestion intégrée des forêts en associant les communautés.

La situation des forêts en Guinée est très mal connue de nos jours faute d’informations et de données actualisées sur les ressources qu’elles comportent même si on s’accorde à dire que les ressources naturelles du pays en général subissent d’énormes pressions anthropiques et qu’elles sont par conséquent fortement dégradées. Cet état de fait est certainement le résultat de plusieurs décennies de mauvaise gestion de nos ressources naturelles en général et des ressources forestières en particulier.

Le PGEG (Programme de Gouvernance Environnementale en Guinée pour le Renforcement des Capacités et la Conservation de la Biodiversité) en collaboration avec la DNEF (Direction Nationale des Eaux et Forêts), le COSIE (Centre d’Observation, de Surveillance et d’Informations Environnementales), et le BGEEE (Bureau Guinéen des Etudes et Evaluations Environnementales) a effectué cette évaluation rapide pour prendre contact avec l’Administration Forestière et les Comités de Gestion des forêts classées cogérées de Balayan Souroumba, Nialama, Sincery Oursa et Souti Yanfou en vue d’identifier les activités de renforcement de capacités et de gouvernance environnementale. Un des objectifs de développement du
6
PGEG est de multiplier les meilleures pratiques de gestion des ressources naturelles et de conservation de la biodiversité en capitalisant les acquis du PEGRN et LAMIL dans les forêts classées cogérées.
Le présent rapport est l’assemblage des données récoltées pendant sept (7) jours de consultation sur le terrain à Dabola, Labé, Lelouma, Mamou et Kindia.

Author
Djomba MARA, Mamadou Bhoye SOUARE, Mamadou BALDE, Laye CONDE
File
Date
05/01/2012
Language
français
508 Compliance
False

Page Information

Popularity of this page:
#74 of 340 items
0 Helpful votes
At this page:
140 Page Views 0 Pages Emailed
0 Meta-card Views 7 Attachments Downloaded
0 Relationships and Highlights 0 Videos Downloaded
ID9242
Date CreatedMonday, July 16, 2012 3:45 PM
Date ModifiedMonday, July 16, 2012 3:45 PM
Version Comment: